Blanchisserie industrielle

Détails

BLANCHISSERIE INDUSTRIELLE DU SYNDICAT INTER-HOSPITALIER DE LA SAVOIE

blanchisserie2Le 19 novembre, 7 membres de l’UDISS visitaient la blanchisserie industrielle du Syndicat Inter Hospitalier de la Savoie, dans la zone industrielle de Chambéry Bissy.
 
Le directeur, Christian RIFFLART, Ingénieur AM , nous a fait découvrir cette activité méconnue où le génie industriel a, aujourd’hui, toute sa place: automatismes, flux ordonnancés et contrôlés par ordinateur, exigence qualité  et norme Iso 90001. Nous avons pu  apprécier la passion avec laquelle il dirige cette unité en recherchant en permanence les meilleures solutions techniques et humaines pour en assurer le succès et la pérennité.
 
La blanchisserie inter hospitalière est depuis 1993 un établissement public indépendant, qui traite le linge des structures adhérentes : le centre hospitalier de Chambéry au premier rang (65%) , mais aussi le centre hospitalier spécialisé de Bassens,  et différents établissements de la combe de Savoie et de la Maurienne. Unité en perdition il y a 15 ans à l’arrivée de Christian RIFFLART, elle est aujourd’hui reconnue sur toute la région.
blanchisserie1
 
Elle traite 11,5 tonnes de linge par jour, avec un effectif de 56 employés. Avec une croissance interne de 3% par an, c’est une structure qui marche bien. Les excédents d’exploitation permettent à la Direction de bien entretenir le parc de machines et de moderniser les installations en permanence pour rester compétitif sur le marché. Un projet d’extension est en cours de développement pour augmenter la capacité de 4T/Jour avec un budget de 9 millions d’euros.
 
Le processus de traitement est largement automatisé, à l’exception des opérations de tri à l’arrivée du linge, de certaines manutentions à la sortie des tunnels de lavage, et de tri final. Les paquets de linges circulent grâce à un système de convoyeur contrôlé par un seul opérateur. Les tunnels de lavage sont automatiques. La quantité de lessive est ajustée automatiquement au poids de chaque lot. Après essorage, les différents types de linge sont repassés, et pliés automatiquement, dans des machines très sophistiquées. Le repassage à 200° assure la stérilisation finale du linge hospitalier qui a été traité de façon spécifique au moment du lavage par des lessives et des produits adaptés aux différentes catégories de linge (vêtements de salle de chirurgie et de soins infirmiers ou matériel hôtelier, draps, couvertures etc...).
 
Les lots de linge, tous en tissu composé de 35% de coton et 65% de polyester, prennent trois jours pour traverser l’usine, du quai d’approvisionnement par camion au quai de livraison par camion également.
 
Les effluents de l’usine sont prétraités avant d’être transmis à l’usine de retraitement des eaux de Chambéry métropole située à proximité.
 
planblanchisserie

 

   
© UNION DES INGÉNIEURS ET SCIENTIFIQUES DES SAVOIE - 2011