AGENDA  

Aucun évènement à venir!
   

IESF  

iesf

   

FERROPEM

Détails

1 FerroPem-Fabrica-de-Montricher - Copie

 

FERROPEM

Le 17 avril, cinq membres de l'UDISS ont pu visiter l'usine d'électrométallurgie du Silicium FERROPEM (Groupe Ferro Atlantica), située à Montrichet entre Saint Jean de Maurienne et Saint Michel de Maurienne, sur la rive gauche de l'arc.

Nous remercions particulièrement M. LASTES, ingénieur et directeur adjoint du site, et M. TRIQUET, responsable des ressources humaines pour leur accueil et leurs explications.

 

 

 

 Dans cette usine beaucoup plus moderne qu'il n'y parait, 160 employés environ parviennent à produire chaque jour 110 tonnes de silicium pur à plus de 99%.

Les matières premières sont livrées par voie ferroviaire : 

  • des galets de quartz tirés de mines situées dans le Lot et en Dordogne
  • du bois
  • de la houille
  • ainsi que de la pâte à électrode (graphite), en quantité beaucoup plus faible.

Elles sont placés dans un four porté à 2 500 degrés par 3 électrodes triphasées laissant passer un courant de 60 000 A chacune. Le processus de réduction du quartz SiO2 donne naissance au silicium en fusion qui est récupéré au niveau du "gueulard".

Conditionné dans des "big bags" de 1 000 kg, le produit fini part principalement à destination de l'industrie chimique (les "siliconiers"), mais aussi métallurgique : le silicium est un additif prépondérant dans les alliages d'aluminium.

Dans la salle de contrôle d'un des foursLe développement d'une filière aval dans le domaine photovoltaique est en cours.

L'usine de Montrichet a trois fours en fonctionnement, qui mettent 3 semaines avant d'atteindre leur régime de croisière en cas de démarrage à froid.

Elle consomme 410 GWH/An d'énergie électrique, soir environ un tiers de la production annuelle de l'ensemble Roselend-La Bathie,  ou bien 2% de la production de la centrale nucléaire du bugey (source EDF pour 2011 : 21 milliards de kwh)

Depuis sa reprise par le groupe FerroAtlantica en 2005, l'usine est productive et rentable, et a fait l'objet de plusieurs investissement importants.

 

   
© UNION DES INGÉNIEURS ET SCIENTIFIQUES DES SAVOIE - 2011