particules que nous respirons

Détails


LES PARTICULES QUE NOUS RESPIRONS

Conférence d'Alain BERNIS

Quelques extraits et pour plus d'information se reporter au diaporama ci-dessous

L'air que nous respirons contient majoritairement des particules inférieures au micromètre (99,9%). Mais ces particules submicroniques ne représentent que 30% en masse.

confbernis1L'air pur de nos campagnes !

Dans les campagnes, l'air contient environ 10 millions de particules supérieures à 0,5µm/m3.

Cette concentration peut passer à 200 millions dans des sites urbains.

Les particules microniques sont arrêtées dans les voies supérieures, nez, pharynx, bronches (les pollens mesurent quelques dizaines de µm).

Toutes les particules submicroniques (99,9%) pénètrent dans nos poumons jusqu'aux alvéoles pulmonaires.

Un aérosol de moteur diesel mesure à la sortie du moteur 80 nanomètres....

Le suivi de la pollution se focalise sur les particules d'un diamètre inférieur à 10 µm (PM10) et à 2,5µm (PM 2,5).

Suivi de la pollution :

« L'air de l'Ain et des pays de Savoie » www.air-rhonealpes.fr

confbernis2Suivi des particules allergisantes :

«Réseau national de surveillance aérobiologique » www.pollens.fr

Pour imaginer ce que représente un nanomètre : le rapport de diamètre qu'il y a entre une particule d'un nanomètre et une belle orange est le même qu'entre cette orange et le diamètre terrestre.

Tiens-toi tranquille !

L'homme est un générateur de particules (desquamation de la peau, des poils et cheveux). Il émet au repos environ 100000 particules supérieures à 0,5µm par minute, ce flux peut atteindre 15 à 30 millions lors d'une forte activité.

Les poussières submicroniques sont agitées de mouvement Brownien ! Comment les piéger?

L'air ne constituant plus un milieu homogène, les particules submicroniques sont agitées, comme les molécules de gaz, d'un mouvement brownien d'autant plus important qu'elles sont petites.

Soumises à de nombreux types de forces d'attraction ou de répulsion, elles se moquent de l'attraction terrestre et se fixent entre elles ou sur d'autres corps via les forces de Van der Waals ; Ce phénomène est mis à profit pour les piéger dans les filtres à très haute efficacité.

confbernis3

 

L'aile volante

Détails

L'aile volante

conférence de Daniel RENOUX

Projet BOEING : le B797

C'est une aile volante qui est, selon les lois de la physique, la meilleure solution possible, tant du point de vue aérodynamique que de la résistance des matériaux : réduction de la trainée et de la masse structurale, moindre puissance des moteurs et consommation de carburant, moindre masse totale...Elle pourra transporter 1000 passagers et beaucoup de fret.

Ce bloc compact dans lequel le fuselage est noyé dans une aile très épaisse offre un grand volume pour la charge marchande (1000 PAX) et le carburant (16000 km). Il ne comporte pas la liaison aile-fuselage qui est une zone très délicate de cisaillements.

L'aile volante a été inventée il y a quelques millions d'années par la raie Manta, laquelle vole toujours parfaitement...Dans le domaine de l'aviation, il y a eu des précédents comme le bombardier anglais Avro Vulcan dans les années 1950 et plus récemment le bombardier furtif SR71 des USA utilisé durant la guerre du Golfe.

Les problèmes d'intégration dans le trafic aérien, le parking et le roulage au sol seront du même ordre que ceux des B747, B777, A380. La disposition des sièges ressemblera à celle d'une salle de cinéma. Il n'y aurait pas de hublots. Les chemins de sécurité et d'évacuation partiraient en faisceau vers l'avant de l'aile.

Pourquoi ne pas avoir construit des ailes volantes depuis toujours?

L'aile volante est auto-instable et suppose un pilotage nécessitant des corrections permanentes réalisables grâce aux commandes de vol informatisées et électriques. Aujourd'hui, nous savons faire !

Boeing a encore une fois bien caché son jeu: Ce B797 devrait être une révolution du même niveau que le B747 en 1969, mais il faut encore de nombreuses années d'études pour faire de ce projet une réalité....

Conférence de Christian VARGEL

Détails

Conférence de Christian VARGEL : "la décroissance"

A l'issue de l'Assemblée Générale du 1er décembre 2012,Christian VARGEL nous a proposé une réflexion sur le thème de la "décroissance".

Christian VARGEL, Ingénieur ENSEEG est né janvier 1934. Il est administrateur de l'UDISS.

Entré dans le Groupe Pechiney en 1957 au Centre de Recherches de Chambéry (73), il devient en 40 ans de carrière un éminent spécialiste de la corrosion de l'aluminium. Il est associé comme conseil, tant en France qu'à l'étranger, à des projets de développement et à de nombreuses applications industrielles (dessalement de l'eau de mer, énergies renouvelables, solaire, équipement du littoral, construction de navires, etc. ,).

En tant qu'expert, Christian VARGEL a rédigé plusieurs brochures techniques, donné des cours et des conférences et écrit deux livres. Depuis son départ en retraite il poursuit une activité d'ingénieur conseil en corrosion de l'aluminium. A ses moments perdus il se passionne pour les questions sociétales et nous fait le plaisir de nous proposer sa conférence.

Extraits de sa conférence :

Nos sociétés occidentales ont lié leur destin depuis 2 siècles à une organisation et à un fonctionnement fondés sur l'accumulation sensée être illimitée de biens et de services grâce à la croissance.

Dès que celle-ci ralentit ou, au pire, s'interrompt, c'est la crise et la « panique à bord ». Le chômage monte, la dette publique s'envole, et il s'ensuit une vague de pessimisme.

Depuis 40 ans, plusieurs évènements sont venus perturber cet ordre mondial confortable et sympathique pour les pays occidentaux : la Chine et toute l'Asie du Sud Est se sont éveillées, la pollution, les dommages à l'environnement et le réchauffement climatique deviennent inquiétants Les ressources marines dont l'importance sur le fonctionnement de la bio sphère est primordiale, sont pillées jusqu'à épuisement. Les besoins en énergie croissent alors qu'on approche du moment où la production de pétrole et de gaz va diminuer – c'est le fameux pic de Hubbert.

Et, comble de tout, en 40 ans, la population mondiale a presque doublé!

Tous ces évènements inimaginables ou du moins entrevus à échéance très lointaine, hormis quelques visionnaires qui passaient alors(ou) souvent pour d'inquiétants perturbateurs(!), ont bouleversé notre vision de l'Avenir de l'Humanité, en général, et de nos sociétés occidentales, en particulier. Le système se dérègle et les crises se succèdent. "On va dans le mur", entend-on dire. Mais, le pire n'est jamais certain.

Y a-t-il une ou des solutions pour arrêter ce processus plutôt terrifiant ?

Christian VARGEL nous propose quelques réflexions sur ce thème tout en restant très neutre lorsqu'il présente les différents courants de pensée et des extraits de déclarations tous azimuts !!!

table ronde udiss 15 juin 2012

Détails

"L’INNOVATION DU FARDIER DE CUGNOT AUX VEHICULES DU FUTUR"

A SAVOIE TECHNOLAC, la veille de l’organisation des courses de véhicules à énergie solaire,   l’UDISS a organisé une table ronde le vendredi 15 juin de 18 h 30 à 20 h 00 ayant pour thème les transports du futur.

Animée par notre président Jean BAUD, des membres de notre association, de l’INES, des  organisateurs de SOLAR EVENT et Johan PETITEAU, ingénieur arts et métiers venu de Grenoble ont devant une assistance d’une quarantaine de personnes, débattus et fait un large tour d’horizon sur les perspectives d’évolutions des véhicules de transport d’aujourd’hui pour imaginer ceux du futur.

tableronde15062012

Conférence de Daniel RENOUX

Détails

Conférence de Daniel RENOUX

Pilote de ligne retraité d'Air France / Commandant de bord - Instructeur

Le mardi 13 mars, nous avons assisté dans les locaux de Polytech Annecy-Chambery, en compagnie de membres de l’UDISS et d’étudiants, à une conférence préparée et présentée par Daniel RENOUX, membre de l’UDISS, concernant la gestion d’un incident. Le sujet en était la GESTION d’un INCIDENT, l’analyse complète des causes directes et indirectes, puis la promotion de la CULTURE de la SECURITE, sachant que la sécurité à 100 % est un objectif hors de portée.

Notre conférencier a commencé à nous expliquer quelle est la différence entre un incident et un accident :

  • INCIDENT : Evénement ‘fâcheux’ qui survient au cours d’une opération et qui peut la perturber avec des conséquences plus ou moins graves.
  • ACCIDENT : Incident dont les conséquences sont dommageables, voire irréversibles.

Pour « éviter » ces deux types de risques, des règles de sécurité sont mises en pratique afin d’éviter une situation dans laquelle quelque chose ou quelqu’un est exposé à un risque ou un danger.

Lire la suite...

Conférence de Frédéric VELLIEUX

Détails

Conférence de Frédéric VELLIEUX le 3 Décembre 2011

fredveilleux

 

L'exposé est dédié aux méthodes de résolution des structures 3D des macromolécules biologiques appliquées à différents domaines avec la présentation de quelques structures et applications qui en découlent comme le développement des antibiotiques et la destruction des cellules cancéreuses.

Frédéric Vellieux est membre de l'URIS-DS, chercheur scientifique au Laboratoire de Biophysique Moléculaire-Institut de Biologie Structurale J.-P. Ebel CEA CNRS UJF (UMR 5075) de Grenoble.


Retrouvez l'integralité de l'intervention au format pdf en cliquant sur l'icone : logopdf

Conférence de Jean THERME

Détails

Conférence de Jean THERME le 23 Février 2011

confjeanthermePrésentation :

            Monsieur Jean BAUD, Président de l'Union des Ingénieurs et Scientifiques de Savoie (UDISS) a commencé par présenter les différents invités d'honneur, les partenaires de l'évènement ainsi que le conférencier, Monsieur Jean THERME (membre de l'Académie des Technologies). M. Daniel CLEMENSSON, Président de l'un des districts du Rotary Club de Chambéry, a ensuite fait une présentation du Rotary Club et des différentes missions qu'il réalisait.

L'innovation au plus haut « de Grenoble à l'Europe,

vision d'avenir sur les technologies »

 

essor18022011La conférence avait pour objectif de présenter l'avenir de l'innovation en Europe face aux avancées d'autres régions du monde telles que l'Asie.

Monsieur Jean THERME a dit en commençant sa conférence qu'il n'était pas un scientifique mais un ingénieur en technologies et hautes technologies. En tant que directeur du CEA de Grenoble, il a commencé par marquer sa volonté de se battre pour que l'Europe garde sa place dans l'innovation à travers, par exemple, le projet GIANT, plate-forme d'excellence dans l'électronique et les nanotechnologies. Le premier constat concerne le nombre d'ingénieurs formés en Europe et à l'étranger : en Europe, on forme chaque année 100 000 ingénieurs tandis que la Chine et l'Inde forment chacune 300 000 ingénieurs par an. C'est donc dans ce contexte de forte concurrence que Jean THERME a montré l'enjeu que représente l'innovation.

Lire la suite...

Jean THERME

Détails

Discours de réception de Jean Therme à l'Académie de Savoie le 13 novembre 2009. La réponse est faite par Mr Daniel CHAUBET Ingénieur de l'Institut Polytechnique de Grenoble, Historien et Membre de l'Académie de Savoie

Cliquer sur l'icone ci-jointe logopdf

   
© UNION DES INGÉNIEURS ET SCIENTIFIQUES DES SAVOIE - 2011