lu pour vous numéro 137

Détails

" Lu pour vous " n° 137*

Sommaire

  • Actualité - Santé : premier succès de l'immunothérapie
  • Actualité High-Tech : aussi agile qu'un oiseau
  • Actus techno : une mini pile à hydrogène
  • Actus techno - énergie : une nouvelle batterie bat des records d'autonomie et de longévité
  • Science & futur : de simples ballons à l'hélium pourraient lancer des satellites
  • Science & futur : un nouvel avion de ligne supersonique à l'essai
  • Science & futur : Mexique - l'aquaculture écologique s'installe en haute mer.
  • La troisième grande révolution agricole : contre les bio-agresseurs, les agriculteurs pourront disposer d'une nouvelle arme, inspirée autant de pesticides que d’OGM. Car elle consiste à vaporiser ... des fragments d'ARN. Promesses et risques de cette potentielle révolution
  • Actualités internationales : les TGV propulsent une nouvelle Chine

Actualité - Santé : Premier succès de l’immunothérapie.

lpv1371Un patient atteint d'une forme grave de tumeur du cerveau d'extension très rapide est toujours en vie.

Oncologie.

Plus d'un an après le diagnostic, un patient atteint d'un glioblastome métastasé, une forme grave de tumeur cérébrale d'une extension très rapide, est toujours en vie. Et ce, grâce à l'immunothérapie mise en œuvre à l'Institut de recherche Beckman (Etats-Unis). L'approche, déjà testée comme la leucémie consiste à apprendre certaines cellules immunitaires du patient, les lymphocytes T, à mieux détruire les cellules cancéreuses. La technique, dite CAR-T-cell, repose sur un prélèvement par voie veineuse de lymphocytes qui sont ensuite « reprogrammés » génétiquement pour multiplier les récepteurs CAR capables de reconnaître les cellules tumorales avant d'être réinjectés au niveau du cerveau, près des ventricules.

Les lymphocytes vont alors tuer les cellules tumorales.

Le patient était en échec thérapeutique malgré une chirurgie, une chimio et une radiothérapie. Après plusieurs mois d'immunothérapie, les tumeurs ont disparus. Huit autres patients participeront à un essai clinique.

Source : Science et Avenir, n° 840, février 2017,signé S.R.-M.

Lire la suite...

   
© UNION DES INGÉNIEURS ET SCIENTIFIQUES DES SAVOIE - 2011