AGENDA  

Aucun évènement à venir!
   

IESF  

iesf

   

lu pour vous numéro 29

Détails

"Lu pour vous" numéro 29*

*Les articles qui figurent dans cette rubrique sont transmis à titre d'information scientifique et / ou Technique. Ils ne sont en aucun cas l'expression d'une prise de position de l'UDISS ou d'un jugement de valeur.

Sommaire :

  • Stratégie : la France fait école à Singapour
  • Navigation : les chantiers STX de Saint-Nazaire lancent le douzième paquebot de l’armateur italo-suisse MSC
  • Automobile : les nouveaux pneus Michelin
  • Energie : éolienne volante
  • Transport : les motos sont de meilleurs électro mobiles que les voitures
  • Tonnellerie : des écrins de chêne ou reposent les grands vins

Stratégie : la France fait école à Singapour

lpv2912Les business schools françaises ont la cote dans Ia cité-Etat.

L'INSEAD, installé il y a douze ans à Singapour, doublera la superficie de ses locaux en juin. Après plusieurs rounds, face à Berkeley et Chicago, c’est encore une française qui a remporté un match en début d'année : l'EDHEC, avec son centre de recherche en finance, l'EDHEC-RISK.Institute. Quelques années plus tôt, l’ESSEC, choisie pour son expertise dans le luxe, célébrait son installation en accueillant le vice-Premier ministre.

Ils sont cinq à avoir réussi : l'INSEAD, l’ESSEC, l’EDHEC, Sorbonne -Universités et Grenoble EM.lpv2913

Dans le Top-10 du Financial Times avec son Master in International Business et son MSC en finance, Grenoble EM a ainsi ouvert un campus partagé avec une école locale.

Les écoles les plus prestigieuses bénéficient même d'un appui financier du gouvernement local, une subvention qui dépend de la marque : entre 80 et 90 % du financement pour les plus prestigieux ; 20 ou 30 % pour les moins cotés. Singapour rapporte près du tiers du chiffre d'affaires de l'INSEAD, soit 50 millions d'euros.

A mi chemin entre le Japon et l’Inde, c’est une sorte d'observatoire, à la charnière des deux mondes. L'influence croissante des marchés et investissements asiatiques exige que soit mené, depuis cette région, une recherche académique tournée vers les besoins de l'industrie financière. Dans les années 1990, près de 70 % des étudiants du MBA étaient européens

.Aujourd'hui, 38 % sont européens, 30% asiatiques, 14% américains et canadiens

Source: Challenges, n° 300, du 10 au 16 mai 2012, signé Fanny WEIERSMULLER

Navigation : les chantiers STX de Saint-Nazaire lancent le douzième paquebot de l'armateur italo-suisse MSC.

lpv2914Le MSC Divina, ainsi nommé en l'honneur de l'actrice Sophia LOREN, marraine de la flotte quittera le chantier le 19 mai pour être baptisé à Marseille le 26. De là, il naviguera tout l'été en Méditerranée.

Equipé de 18 ponts, 25 ascenseurs et 1751 cabines, ce monstre des mers peut embarquer jusqu'à 4363 passagers et 14 membres d'équipage. Il mesure 333 mètres de long et sa vitesse peut dépasser 23 nœuds. Il a coûté 575 millions d'euros.

Plus de deux millions d'heures ont été nécessaires pour la construction et un million pour les finitions .Le MSC Divina, c’est 300 kilomètres de tuyauteries, 30 000 tonnes d'acier, 1800 kilomètres de câbles électriques.lpv2915

L'atrium : lumières, marches d'escalier en cristal SWAROSKI, ascenseurs panoramiques.

Cuisines : quatre chefs, 120 employés pour assurer quelques 16 000 repas par jour.

Théâtre de 1600 places.

Ou va s'arrêter cette folie ?

Source: Challenges n° 300, du 10 au 16 mai 2012, signé Francine RIVAUD


Automobile : les nouveaux pneus Michelin.

lpv291Des nouveaux pneus étonnants. Des pneus Michelin ; Ils devraient arriver au mois d'août. un tout nouveau design, la future génération de pneus.

Ces pneus sont fabriqués en Caroline de Sud, USA. Ils ont été testés depuis plusieurs années. Résilient Tech (technologie à ressorts) les a développés pour un usage militaire.

L'enveloppe extérieure en fils est reliée au milieu par des connections sous forme de rayons. Ces pneus n'ont pas besoin d'être gonflés. L'impact sur la technologie existante : plus de pipettes, plus de compresseurs aux stations service, plus de kit de réparation, plus de pneus à plat.



lpv292          lpv293

Energie : l’éolienne volante

lpv294C’est un gros boudin d’un peu plus de dix mètres de diamètre, portant en son centre une hélice. Lorsqu’on le lâche dans l’atmosphère, il s’envole jusqu’à 300 mètres de hauteur. Là, l’hélice est entraînée par des vents qui, à cette altitude sont bien plus forts et plus constants qu’au sol. Elle produit de l’électricité qu’un câble conduit vers le sol. Cette éolienne volante a effectué avec succès son premier vol début avril à Limestone, aux Etats-Unis .Elle est le fruit de l’imagination d’anciens élèves de Harvard , épaulés par le Massachusetts Institute of Technology (MIT). Une société a été crée pour l’occasion : ALTAEROS. Selon les inventeurs, outre qu’elle est silencieuse et n’altère pas les paysages, cette éolienne volante produirait une électricité 65% moins chère qu’une éolienne terrestre. Ils envisagent de la déployer dans un premier temps au-dessus de zone isolées qui ne sont pas reliées au réseau électrique.             

Source : Science et Avenir, n° 7894, juin 2012, signé L.C.



Transport : Les motos sont de meilleurs électro mobiles, que les voitures

En 2006, Neil SAIKI ingénieur ex-Nasa et enthousiaste des «mountain bikes» a fondé la société ZERO MOTORCYCLES. Avec une subvention de deux millions de dollars, il a commencé la mise au point de motos électriques avec une technologie totalement nouvelle. Les nouveaux modèles sont disponibles depuis la fin 2011

lpv295

« Zéro » ne produit pas de gaz d’échappement et fonctionne presque sans bruit.

Modèles disponibles :

                                                         Zéro S               Brammo Enertia         Brammo Empulse(en2013)

Puissance                                         22 kW                    13 kW                               40 kW

Capacité maxi de la batterie         6,0/9,0 kWh            3,1/6,2 kWh                          10,2 kWh

Vitesse maxi                                    142 km/h               100 km/h                           160 km/h

Rayon maxi                                      183 km                  120 km                              195 km

Poids                                               135 kg                   145 kg                               200 kg

Prix   ,à partit de                            11495 euros            6796 euros                      14900 euros

Source / Der Spiegel magazine N° 18/2012, signé Christian WUST

Tonnellerie : des écrins de chêne ou reposeront les grands vins.

La tonnellerie DOREAU fabrique des fûts vendus entre 650 et 750 euros. Les grands vignerons du monde entier se les disputent.lpv296

Transformer les troncs de chêne. Des arbres de 150 à 200 ans sont fendus dans le sens du bois-indispensable pour que les lames des barriques courbent sans rompre-puis repris à la scie ; Quatre à cinq mètres cubes de chêne donneront 1 mètre cube de merrains, les planchettes qui formeront la barrique

lpv297La mise en rose. Empilés à l’air libre, soumis aux intempéries durant deux à trois ans pour évacuer les toxines du bois, les merrains sont repris dans la tonnellerie de Gensac, près de Cognac, et affinés à chaque extrémité. Ils sont alors devenus des douelles, aptes à être assemblées dans un cerclage de métal : c’est la «mise en rose«. A l’autre extrémité, un câble entoure et refermera les douelles humidifiées, donnant sa forme définitive à la barrique.

A coup de maillet, les douelles ont été ajustées dans leurs cerclages. lpv298La barrique est prête pour l’opération la plus délicate, le bousinage. Dûment arrosée, elle est basculée sur l’une des huit chaufferettes ou brûlent des chutes de chêne. Cette chauffe « à cœur « trente cinq à quarante minutes durant va pénétrer, assouplir, serrer et fixer la forme courbe des douelles définitivement. lpv299Alors, à l’intérieur de la barrique dégage une irrésistible odeur de pain chaud et de bois. Le maillet s’abat durement pour obtenir les derniers ajustements des douelles . Le tonnelier desserre les cerclages de travail pour fixer le couvercle, colmaté à la pâte de pain. La barrique reçoit ses cerclages définitifs. Le bois est raboté, poli. Tout est prêt.

lpv2910

 

   
© UNION DES INGÉNIEURS ET SCIENTIFIQUES DES SAVOIE - 2011