AGENDA  

Aucun évènement à venir!
   

IESF  

iesf

   

lu pour vous numéro 24

Détails

 « Lu pour vous » numéro 24*

*Les articles qui figurent dans cette rubrique sont transmis à titre d’information scientifique et / ou Technique. Ils ne sont en aucun cas l’expression d’une prise de position de l’UDISS ou d’un jugement de valeur.

  • Technologie : de l’eau gluante
  • Stratégie : ASTRIUM multiplie les trajectoires, une activité à trois étages
  • La plus grande plate forme flottante du monde
  • Energie : « FLOWER POWER » augmente le courant électriquelpv241
  • Technique : une laque détecte les fissures
  • Comment le Qatar est devenu le premier investisseur mondial
  • Convertir le CO2 en pétrole : technologie de BSF (Bio Fuel System)

Technologie : de l’eau gluante

Des physiciens suédois ont réussi de transformer l’eau en une masse gluante à une température de 130° et une pression de 10 000 Bars.

Dans cette forme, elle pourrait se trouver également sur d’autres corps célestes.

Source : revue Der Spiegel, n°28/2011, info non signée.

STRATEGIE : ASTRIUM multiplie les trajectoires, une activité à trois étages.

Construction de satellites : ASTRIUM figure dans le Top 3 de construction de satellites, aux côtés de l'américain LORALl et le franco-italien THALES ALENIA SPACE.

La gamme va des petits satellites d'observation de quelques centaines de kilogrammes aux satellites de télécommunications de 6 tonnes, en passant par les satellites de renseignement militaire.

Lanceurs et transport spatial :

Maître d'œuvre industriel de la fusée Ariane 5, ASTRIUM est aussi en charge de la construction du module ATV (Automated Transfer Vehicle), chargé du ravitaillement de la station spatiale internationale (ISS).

Un engin cylindrique de 10 mètres de long, qu’Ariane 5 devrait lancer de Kourou le 9 mars 2012. Elle s'arrimera automatiquement à l'ISS à 28 000 kilomètre-heure, avec une précision de 1,7 centimètre, pour ravitailler la station avec plus de 6 tonnes de vivres, de carburant et d'équipements scientifiques. L’engin sera aussi chargé de corriger l'orbite de l'ISS, avant d'en récupérer les déchets et de se consumer dans l'atmosphère à l'issue de ses six mois de mission.

L'ATV est le véhicule spatial le plus sophistiqué jamais conçu en Europe.

Services spatiaux :

La filiale d'EADS part à la conquête des marchés émergents et américains. L’activité service est le principal relais de croissance du groupe, aussi bien dans le secteur commercial que militaire. L’acquisition en 2011 de VIZADA, un des leaders mondiaux des services spatiaux, pour 960 millions de dollars, renforce encore ASTRIUM dans le secteur civil et aux Etats-Unis.

Performances :

22 % de part de marché en 2011 dans les satellites géostationnaires, le cœur du marché des télécommunications.

Fiabilité :

46 succès consécutifs d'Ariane 5 et une plateforme de satellite E3000 parmi les plus performantes du marché.

5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2011, 14,4 milliards d'euros de carnet de commande à la fin 2011,13 satellites construits par ASTRIUM ont été lancés en 2011;18 000 salariés, dont 47 % en France.

Source: Challenges, n° 289, du 23 au 29 février 2012, signé Vincent LAMIGEON

LA PLUS GRANDE PLATEFORME FLOTTANTE AU MONDE :

lpv2431A 150 kilomètres au large des côtes angolaises, PAZFLOR de TOTAL a 325 mètres de long, soit trois terrains de football, 62 mètres de large et un poids de 120 000 tonnes.

La barge, qualifié de Floating Production Storage and Offloading unit (FPSO), recueille et stocke dans sa coque jusqu'à 1,9 million de barils de pétrole puis livre la cargaison aux tankers qui mouillent à quelques centaines de mètres.

Construite en Corée, la plateforme a quitté la péninsule en janvier 2011. Tractée par trois remorqueurs, elle a effectuée un voyage de quatre mois et 20 000 kilomètres. La première huile est sortie le 24 août. Dans quelques semaines, la production atteindra son rythme de croisière de 220 000 barils par jour.

lpv2433lpv2432Le maître mot de PAZFLOR, c'est la sécurité. Avec son corolaire la discipline et les interdits, nombreux.

Interdiction de courir, de boire de l'alcool, d’avoir de relations sexuelles (il y a dix femmes à bord)

Au moindre manquement, c’est le retour sur terre.

Le quartier de vie.

Un gros cube hyper sécurisé ou se trouve le personnel de la plateforme pour partager les repas, se détendre dans la salle de sport ou au baby-foot, avant d'aller se coucher.

La salle de contrôle.lpv2434

Toutes les opérations sous-marines, notamment la plus délicate, la séparation du pétrole et du gaz à 800 mètres de profondeur, sont visualisées sur les écrans. En cas d'incident, le superviseur stoppe tout en appuyant sur le bouton « Emergency shutdown « 

Les bateaux de secours.

Chacun des six free fall lifeboats contient 60 places. En cas d'incendie, ils traversent les flammes et piquent vers la mer comme une fusée.

Source : Challenges, n° 290, du 1er au 7 mars 2012, signé Nicolas STIEL (en Angola)

ENERGIE : FLOWER POWER augmente le courant électrique

lpv2441Si les miroirs des centrales solaires seraient disposés comme les graines d'un tournesol – dont la fleur jaune se tourne vers le soleil – les centrales occuperaient nettement moins de place.

Le mathématicien Manuel TORRILHON du RWTH d'Aachen (Allemagne) et deux de ses collègues du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont détaillé dans la revue « Solar Energy « le résultat de leur simulation sur ordinateur dans ce sens.lpv2442

La centrale solaire PS10 andalouse, près de Séville, pourrait se réduire de 16 %, respectivement de dix hectares.

Les 624 miroirs sont montés en rangées semi-circulaires autour de la tour, dans laquelle la vapeur - produite par l'échauffement de l'eau – actionne une turbine.

Mais si les miroirs seraient disposés en spirales et sous un angle de 157 degrés comme c'est le cas chez le tournesol, les miroirs se feraient moins d'ombre et pourraient se rapprocher. De plus, ils seraient plus près de la tour, et le rendement augmenterait en sus de 0,36 %.

Source : Der Spiegel, n° 8/2012, non signé.

TECHNIQUE : une laque détecte les fissures.

Des ingénieurs écossais ont mis au point une laque capable de détecter des fissures dans des tunnels, des ponts et des pales des éoliennes.

Pour l'obtenir, ils mélangent de la cendre fine - comme celle formée par incinération de déchets – avec des nanotubes en carbone. Suivant les chercheurs de l'université de Strathclyde ainsi se forme une masse cimenteuse, qu'on peut appliquer avec un pinceau sur toute structure et laquelle conduit le courant électrique.

De mouvements légers ou de fissures fines modifient la conductibilité de cette nanocouche, indication d'un point possible de rupture. Des électrodes additionnelles mesurent ce qui se passe dans la laque et transmettent les données à un récepteur.

Cet enduit serait plus opportun que les inspections sur place. Dans l'avenir, elles pourront s'effectuer à distance. A ce jour , les deux ingénieurs David MC GAHON et Mohamed SAAFI ont testé au labo avec succès un premier prototype de leur laque. Ils espèrent pouvoir tester la laque sur les premières structures cet été.

A quand sur les ailes d’A 380 ?

Source : Der Spiegel, n°7/2012, non signé

 

COMMENT LE QATAR EST DEVENU LE PREMIER INVESTISSEUR MONDIAL

Le patrimoine international du petit émirat arabe atteindra 210 milliards de dollars en 2012., résultat d'une série d'acquisitions très diversifiées et tous azimuts.

Les coulisses de l'oasis:

Population: 1,7 million d'habitants, dont moins de 300 000 Qatariens.

Ressources : 3ème producteur mondial de gaz, 1er producteur et exportateur de GNL

Richesse : numéro un mondial avec 65495 dollars de PIB par habitant

Impôts : pas d'impôts sur le revenu, taxe de 10% sur les bénéfices des sociétés

Emissions carboniques : numéro un mondial avec 16,75 tonnes par habitant.

lpv245Malgré sa petite taille et sa jeunesse -son indépendance date de 1971- les ambitions du Qatar sont immenses. Le sport et les médias sont les deux principaux outils. Avec Al-Jazira il a déjà gagné une bataille au Moyen-Orient et sa désignation comme organisateur de la Coupe du monde de football 2022 lui confère un rayonnement qui va bien au-delà de l'univers du ballon rond .

Les liens tissés entre Doha et Paris sont étroits. Un accord de sécurité et de défense les lie depuis 1994, une convention fiscale, réaménagée en 2008, facilite les investissements de l'émirat en France, et les entreprises françaises se taillent une place de choix au Qatar.

L'émir du Qatar, Cheikh HAMAD a pris le pouvoir en 1995, en démettant son père, Cheikh KHALIFA, dont il ne partageait pas les vues sur l'avenir du pays. Ce militaire de formation – il a étudié à Sandhurst au Royaume-Uni et à Westpoint, aux USA - a développé deux axes stratégiques. Le premier était de développer les ressources gazières, le second d'utiliser les fruits de cette manne pour faire du Qatar une marque mondiale qui se décline dans les domaines économique et diplomatiques.

Avec la deuxième épouse la Cheikha MOZAH, ils forment un couple hors du commun. Elle est diplômée de sociologie et une femme de caractère et d'ambition. Elle a prise une place importante dans la vie publique et défend des idées sur l'égalité entre les hommes et les femmes.

Réalisations:

En 2003, le Qatar crée QIA (Qatar Investment Authority), plus tard Qatar Diar (immobilier), Qatar Hoding (industrie), Qatar National Hotels et Qatar Mining. Chaque année, plus de 60 milliards de dollars tombent dans les caisses de l'émirat, dont 24 à 33 % alimentent directement QIA et ses filiales.lpv246

Principaux investissements de l'émirat en Europe:

Royaume-Uni, France ,Allemagne, Espagne, Suisse, Monaco

Shopping de luxe à Londres: ici, il privilégie l'investissement immobilier; sans lui Canary Wharf n'aurait jamais été bâti; Qatari Holding a racheté le grand magasin Harrods à Mohamed al-FAYED

pour 2 milliards d'euros.

Le Qatar cherche dans le sport un relais de croissance et y trouve en plus un excellent outil pour ce faire connaître du grand public.

Réception en 2006 des jeux asiatiques, les mondiaux d'athlétisme en salle en 2010, le rachat du PSG en 2011, le lancement de Al-Jazira Sport (en version française), les Mondiaux de handball en 2015, le mondial du football en 2022.

La dernière recrue est Laurent Platini, fils du président de l'UEFA (association du football européen) qui vient de quitter Lagardère Unlimited ou il était juriste pour rejoindre le fonds Qatar Sports Investment (QSI).

Infrastructures à Qatar: investissements estimé à 200 milliards de dollars.

Principaux projets:

-       Rail : 35 milliards de dollars;

-       Routes : 17 milliards

-       Hôtels 13 milliards,

-       Nouvel aéroport : 12 milliards,

-       Nouveau port : 5 milliards

-       Stades : 3 milliards

Le chantier français le plus fou est sans doute le réseau de quatre lignes de tramway (LRT),avec 34 stations en plein désert, destiné à desservir la future ville de LUSAIL, à quelques kilomètres de Doha ; Elle comportera 200 000 habitants et autant de travailleurs. Ce contrat de 600 millions d'euros a été remporté par Vinci en joint venture avec Qatari Diar.

Qatar Airways, appartient au club très fermé des compagnies notées cinq étoiles par Skytrax.

Qatar Airways doit recevoir près de 200 nouveaux avions; Airbus lui livrera dix A 380 à partir de 2014, sans compter des dizaines d' A320 et d'A330. Il sera surtout le plus gros propriétaire du nouveau long-courrier l'A 350, dont il a commandé 80 exemplaires; Boeing doit lui livrer une quarantaine de B 777 et 30 B 787 Dreamliner.

Source : Challenges n°288, du 16 au 22 février 2012, signé Anne Marie ROCCO(à Doha), Delphine DECHAUX (Londres), Jérôme LEFILLIATRE et Alice MERIEUX( à Doha )

 

BIO FUEL SYSTEM (BFS) : convertir le CO2 en pétrole

La société espagnole BIO FUEL SYSTEM est à l'origine du premier procédé de conversion accélérée de CO2 en pétrole artificiel. Cette technologie de synthèse contrôlée, fruit d’années de recherche menée en coopération étroite avec les universités d'Alicante et de Valence, a permis la création d'une première usine-pilote de production à Alicante, près de Valence, opérationnelle depuis mars 2010.

C'est un procédé inédit d'ultra concentration énergétique qui donne une productivité optimisée de pétrole à la tonne de CO2 capturé; il se distingue nettement dans la filière mondiale des producteurs de biocarburants à partir d'algues.

Cette usine est capable, par hectare équipé et par an, d’absorber 12 000 tonnes de CO2 et de produire 5 500 barils de pétrole voire, selon l'option retenue, 0,45 Mégawatts d'électricité par heure (le CO2 capté peut être transformé en électricité grâce à des turbines ou des moteurs à combustion interne).lpv248

A échéance, cette usine sera déployée sur 40 hectares et neutralisera 450 000 tonnes annuelles d'émission de CO2 dans l'atmosphère pour une production de 220 000 barils de pétrole, sans compter la production de produits secondaires hautement nutritifs (type acides gras essentiels oméga 3, oméga 6 ...)

Le procédé de synthèse breveté et développé par BSF s'inspire du processus naturel à l'origine de la formation du pétrole d'origine fossile. Il utilise des éléments comme l'énergie solaire (comme source principale d'énergie),la photosynthèse et les champs électromagnétiques associés aux propriétés organiques des micro-algues marines (phytoplancton) pour convertir le CO2 issu des émissions industrielles en une biomasse, puis en un pétrole artificiel similaire au pétrole fossile, sans soufre et sans métaux lourds, en quelques sortes en pétrole propre. Et d'une rentabilité optimale.

La culture intensive des micro-algues et l'absorption massive du CO2 s'opère en milieu fermé dans des photo bioréacteurs verticaux pour une optimisation d'implantation, un meilleur contrôle des propriétés physico-chimiques du milieu d’élevage.

Ces réacteurs offrent une large surface de réception à l'énergie lumineuse afin d'assurer la fixation des photons et la production de biomasse en continu, avec un rapport m2/m3 optimisé. Ils sont également autonettoyants .Le confinement du milieu d'élevage, par le maintien constant d'une « pression positive », assure qu'aucun élément extérieur pathogène ou contaminent ne peut pénétrer le milieu de culture ni en altérer sa productivité.

Le phytoplancton et les cyanobactéries sont des organismes vivants unicellulaires microscopiques, ancêtres de toute forme de vie animale et végétale, et à l'origine du pétrole qui s'est formé à partir de leur décomposition. Ce sont des organismes qui utilisent pour leur croissance un processus photosynthétique semblable a celui des plantes. Ce sont d'authentiques usines biochimiques en miniature, capables de réguler le C02.

Le rendement de ces micro-algues est nettement supérieur à celui des plantes terrestres. En effet, certains de ces micro-organismes unicellulaires se divisent par mitose toutes les 24 heures et se multiplient à l'identique sans autre apport que la cellule d'origine, la lumière, de l'eau et du CO2. Les équipes biologiques de BSF travaillent à partir de souches de phytoplancton à haute teneur en lipides, sélectionnées parmi plus de 30 000 espèces répertoriées, sans manipulation artificielle.

La concentration cellulaire normale de ces micro-organismes dans l'eau de mer est de l'ordre de

100 à 300 cellules par millilitre. En milieu d'élevage, BSF atteint dans ses bioréacteurs une croissance exponentielle des micro-algues avec des concentrations de 300 millions à 1 milliard de cellules par millilitre; une avancée qui permet d'obtenir une biomasse à haut dosage énergétique puis, par extraction thermochimique, un pétiole artificiel de qualité élevée.

La mise en structure cellulaire des tubes des photos bioréacteurs facilite la photosynthèse.

A la différence des biocarburants produits à partir de matières premières agricoles qui ne peuvent

être utilisées qu'à hauteur de 5 voire 10% dans les moteurs, le pétrole issue de la technologie BFS est un excellent substitut au pétrole d'origine fossile. Il en présente les mêmes caractéristiques en matière de densité énergétique avec un pouvoir calorifique élevé, prouvé et certifié, de 9700 kcal:/Kg. Une fois raffiné, il peut donc être utilisé sans aucune adaptation particulière dans les moteurs. Ses coûts de raffinage sont par ailleurs moindres, car exempts de soufre et de produits secondaires toxiques. A l'instar de son cousin d'origine fossile, le pétrole BSF peut également servir à fabriquer des plastiques, des solvants, des résines synthétiques, des détergents ou des engrais.

Elaboré à partir des émissions de CO2 des industries dites polluantes, telles les cimenteries, les déchetteries, les centrales thermiques ou les raffineries, le pétrole BSF est produit directement sur place ou, selon les options, sur un site distant de transformation.

Alors que le pétrole d'origine fossile a nécessité des millions d'années pour se former à la suite d'un long et complexe processus de sédimentation, 48 heures suffisent pour produire le pétrole BSF. Il faut en effet 24 heures pour obtenir le gisement de biomasse et autant pour en extraire le pétrole par voie thermochimique.

Les installations peuvent fonctionner 24h/24 pour permettre l'absorption massive du CO2 et assurer une production continue du pétrole.

Le gisement de biomasse obtenu en cours du processus de conversion du CO2 en pétrole offre un potentiel d'extraction de multiples coproduits et sous-produits à forte valeur ajouté. Il contient 3% d'oméga 3.

Les avantages de la technologie BSF :

-       un pétrole propre, sans soufre, ni métaux lourds donc plus facilement biodégradable que le pétrole d'origine fossile ....et consommateur d'importantes quantités de CO2 pour sa fabrication

-       une superficie de production réduite (avantageux) favorisant une installation proche des usines à dépolluer (économique)

-       une production de biomasse sans prélèvement sur la biodiversité, sans manipulation artificielle et riche en composants pour l'alimentation humaine et animale.

-       des usines qui recyclent leurs rejets.

Source : Biopétrole, l'énergie du futur, vidéo et article de BFS (bio fuel system)

Bernard STROIAZZO-MOUGIN, inventeur du cycle accéléré de conversion énergétique du CO2, président fondateur de BSF.

 

   
© UNION DES INGÉNIEURS ET SCIENTIFIQUES DES SAVOIE - 2011