« Visité pour vous » : l'hôpital de CHAMBERY

Détails

chms1Dans le cadre de la Fête de la Science 2017, l’UDISS a « visité pour vous » l’hôpital de Chambéry.

Parmi les conférences et présentations auxquelles nous avons assisté, voici un sujet remarquable : un télémanipulateur, improprement appelé « robot »

Cet ensemble, composé de 3 éléments, permet des chirurgies peu invasives par rapport aux interventions classiques (laparoscopie) et avec une précision accrue par rapport à la chirurgie endoscopique directe (coelioscopie).

Poste de commande :

Le chirurgien, assis à la console, pilote la caméra avec les pédales.

Il commande les divers outils chirurgicaux (pince, bistouri, etc...) avec les mains, à travers les manettes qui reproduisent ses gestes.

Il visualise la scène sur un écran à l’aide d’oculaires procurant une vision 3D, ce qui augmente considérablement la précision du geste par rapport à la coelioscopie en 2D.

chms2   chms3   chms4   chms5

Ecran de contrôle et traitement informatique :

Une tour comporte les éléments du traitement informatique du système et, au sommet, un écran de contrôle destiné aux intervenants autres que le chirurgien.

chms6

Elément d’intervention sur le patient :

Equipé de 4 bras, 1 pour la caméra et 3 pour les outils, il reproduit à l’intérieur du patient les gestes du chirurgien.

chms7

chms8   chms9   chms10

Avantages

  • chirurgien assis au lieu d’être debout, donc moindre fatigue lors d’interventions longues.
  • avant-bras posés sur la console : précision du geste.
  • traitement informatique qui filtre et supprime les tremblements inévitables.
  • contrôle direct en 3D sur écran face au chirurgien.
  • accès plus facile dans les endroits exigus du corps (urologie).

Caractéristiques

  • Origine : USA
  • Utilisé depuis 10 ans aux USA
  • Arrivé à Chambéry en 2015
  • Coût : 2 millions d’euros
   
© UNION DES INGÉNIEURS ET SCIENTIFIQUES DES SAVOIE - 2011