Symétrie : l’art des pavages et les mathématiques des kaléidoscopes

Détails

Dans le cadre des conférences "Amphis pour tous", Pierre Hyvernat du Laboratoire de mathématiques de l'universite Savoie Mont Blanc à présenté 12 janvier 2018 un exposé fort intéressant sur la "Symétrie : l’art des pavages et les mathématiques des kaléidoscopes".

Vous pouvez retrouver le support de sa conférence en suivant ce lien

Plus besoin de déneiger !

Détails

 

« Visité pour vous » : l'hôpital de CHAMBERY

Détails

chms1Dans le cadre de la Fête de la Science 2017, l’UDISS a « visité pour vous » l’hôpital de Chambéry.

Parmi les conférences et présentations auxquelles nous avons assisté, voici un sujet remarquable : un télémanipulateur, improprement appelé « robot »

Cet ensemble, composé de 3 éléments, permet des chirurgies peu invasives par rapport aux interventions classiques (laparoscopie) et avec une précision accrue par rapport à la chirurgie endoscopique directe (coelioscopie).

Poste de commande :

Le chirurgien, assis à la console, pilote la caméra avec les pédales.

Il commande les divers outils chirurgicaux (pince, bistouri, etc...) avec les mains, à travers les manettes qui reproduisent ses gestes.

Il visualise la scène sur un écran à l’aide d’oculaires procurant une vision 3D, ce qui augmente considérablement la précision du geste par rapport à la coelioscopie en 2D.

chms2   chms3   chms4   chms5

Ecran de contrôle et traitement informatique :

Une tour comporte les éléments du traitement informatique du système et, au sommet, un écran de contrôle destiné aux intervenants autres que le chirurgien.

chms6

Elément d’intervention sur le patient :

Equipé de 4 bras, 1 pour la caméra et 3 pour les outils, il reproduit à l’intérieur du patient les gestes du chirurgien.

chms7

chms8   chms9   chms10

Avantages

  • chirurgien assis au lieu d’être debout, donc moindre fatigue lors d’interventions longues.
  • avant-bras posés sur la console : précision du geste.
  • traitement informatique qui filtre et supprime les tremblements inévitables.
  • contrôle direct en 3D sur écran face au chirurgien.
  • accès plus facile dans les endroits exigus du corps (urologie).

Caractéristiques

  • Origine : USA
  • Utilisé depuis 10 ans aux USA
  • Arrivé à Chambéry en 2015
  • Coût : 2 millions d’euros

Une autoroute électrique pour camions

Détails

lpv 10 17

Source : Challenges du 12 au 18 octobre 2017

Des nanotubes pour dessaler l'eau de mer

Détails

lpv102017

Source : Challenges du 20 au 27 septembre

Le Riverbus de Man

Détails

 

lu pour vous numéro 140

Détails

" Lu pour vous " n° 140*

Sommaire :

  • High-Tech : un bras télescopique pour lancer et réceptionner un drone
  • High-Tech : le premier vélo électrique adapté ... à la marche à pied
  • Actualités science : Airbus se lance dans les taxis volants
  • Découverte : flottante, autonome, voici la ville de demain
  • Sensation géologique : des savants découvrent la roche naissante de la Terre
  • Science : Mer du Nord : des entreprises projettent une île artificielle pour exploiter la force du vent
  • Nature : bienvenue à la ferme 2.0

High-Tech : un bras télescopique pour lancer et réceptionner un drone

lpv1401La Darpa (l‘agence américaine pour les projets de recherche avancée de défense) a dévoilé son projet SideArm : un système permettant de lancer et de récupérer un drone à ailes d'avion, aussi bien sur terre que sur mer. De quoi s’affranchir des pistes de décollage et d'atterrissage. Pour décoller, le drone est catapulté depuis un rail auquel il est suspendu et qui est placé au bout d'un bras télescopique. Pour le retour, l'appareil arrive à pleine vitesse sous le rail et un crochet sur le dos de l'appareil attrape un câble. Le drone ralentit ainsi et finit sa course dans un filet. Ce système pourrait, à terme, lancer et capturer des drones de plus de 500 kilos (200 kilos aujourd'hui) avec un dispositif tenant dans un conteneur de 6 mètres de long.

Source : Challenges, n° 512 ; mars 2017, non signé.

Lire la suite...

lu pour vous numéro 139

Détails

" Lu pour vous " n° 139*

Sommaire

  • Tourisme - Courchevel : élégant, convivial et ultraconfortable, le premier hôtel à la montagne du groupe Barrière offre le service d'un palace, la décontraction en plus.
  • Stratégie : Airbus Helicopters résiste aux turbulences.
  • Actus : la naissance d'un nuage a été reproduite en laboratoire.
  • Découverte - Hyperloop : Objectif 1 000 km à l'heure.
  • Science & futur : un robot géant rend réel la fiction (Corée du Sud)
  • Science & techniques - aliments light : la science réinvente les produits allégés

Tourisme - Courchevel : élégant, convivial et ultraconfortable, le premier hôtel à la montagne du groupe Barrière offre le service d'un palace, la décontraction en plus.

lpv1391     lpv1392     lpv1393

Un accès au pied des pistes. L’hôtel est au pied du plus grand domaine skiable du monde.
Des chambres au style d’inspiration savoyarde. Bois de mélèze au plafond, cachemire et fourrures, les chambres allient élégance et confort.

Source : Challenges n° 510, 23 février 2017, par Bertrand Fraysse.

Lire la suite...

lu pour vous numéro 137

Détails

" Lu pour vous " n° 137*

Sommaire

  • Actualité - Santé : premier succès de l'immunothérapie
  • Actualité High-Tech : aussi agile qu'un oiseau
  • Actus techno : une mini pile à hydrogène
  • Actus techno - énergie : une nouvelle batterie bat des records d'autonomie et de longévité
  • Science & futur : de simples ballons à l'hélium pourraient lancer des satellites
  • Science & futur : un nouvel avion de ligne supersonique à l'essai
  • Science & futur : Mexique - l'aquaculture écologique s'installe en haute mer.
  • La troisième grande révolution agricole : contre les bio-agresseurs, les agriculteurs pourront disposer d'une nouvelle arme, inspirée autant de pesticides que d’OGM. Car elle consiste à vaporiser ... des fragments d'ARN. Promesses et risques de cette potentielle révolution
  • Actualités internationales : les TGV propulsent une nouvelle Chine

Actualité - Santé : Premier succès de l’immunothérapie.

lpv1371Un patient atteint d'une forme grave de tumeur du cerveau d'extension très rapide est toujours en vie.

Oncologie.

Plus d'un an après le diagnostic, un patient atteint d'un glioblastome métastasé, une forme grave de tumeur cérébrale d'une extension très rapide, est toujours en vie. Et ce, grâce à l'immunothérapie mise en œuvre à l'Institut de recherche Beckman (Etats-Unis). L'approche, déjà testée comme la leucémie consiste à apprendre certaines cellules immunitaires du patient, les lymphocytes T, à mieux détruire les cellules cancéreuses. La technique, dite CAR-T-cell, repose sur un prélèvement par voie veineuse de lymphocytes qui sont ensuite « reprogrammés » génétiquement pour multiplier les récepteurs CAR capables de reconnaître les cellules tumorales avant d'être réinjectés au niveau du cerveau, près des ventricules.

Les lymphocytes vont alors tuer les cellules tumorales.

Le patient était en échec thérapeutique malgré une chirurgie, une chimio et une radiothérapie. Après plusieurs mois d'immunothérapie, les tumeurs ont disparus. Huit autres patients participeront à un essai clinique.

Source : Science et Avenir, n° 840, février 2017,signé S.R.-M.

Lire la suite...

   
© UNION DES INGÉNIEURS ET SCIENTIFIQUES DES SAVOIE - 2011