Rencontre Ingénieurs et Scientifiques lundi 15 mai 2017 Salle des Eaux et Forêts à Annecy

Détails

udiss annecy 1Cette rencontre, présidée par Jean PHILIPPE et organisée par nos amis Hauts Savoyards, Bernard GEORGES (Vice-président UDISS) et Jean-Claude BAVOILLOT, a été un succès.
Nous adressons un grand merci à la mairie d’Annecy qui a mis à notre disposition une salle très spacieuse et nouvellement rénovée et aux conférenciers, Guillaume BRULFERT et Alain CHABERT, qui ont exposé brillamment leur sujet et fait partager leur passion pour leurs missions.

Nous avons ainsi accueilli 95 participants des Savoie et départements voisins et « recruté » 10 nouveaux adhérents. Il faudrait cependant mobiliser plus de Hauts Savoyards. Tous les participants ont écouté avec attention les deux conférenciers.

"Qualité de l’air en Rhône-Alpes : bilan et sources"

Guillaume Brulfert, Docteur en Physique, post doctorat au Waterloo Center for Atmospheric Sciences (Canada), a travaillé depuis 2006 comme expert dans des organismes de réseaux de surveillance de la qualité de l'air.

Il est Responsable Savoie Haute-Savoie de Atmo Auvergne Rhône-Alpes (voir le site internet, les partenaires et les organismes intervenants). La qualité de l’air en Rhône-Alpes fait l’objet de nombreux contrôles, elle est soumise à des normes européennes et de l’OMS. Des moyens importants sont mis en œuvre pour effectuer les mesures ; les résultats sur nos territoires sont disponibles sur le site. Les sources de pollution sont nombreuses, parmi lesquelles le chauffage, la circulation automobile et les poids lourds, les particules fines, l’ozone, comptent majoritairement. Guillaume Brulfert signale que le renouvellement du matériel de chauffage et du parc automobile, par des équipements adaptés, permet de réduire sensiblement les émanations nocives pour la santé.

Télécharger le support de la conférence de Guillaume Brulfert logopdf

Site web d'Air Rhône Alpes

 

"Le Lyon Turin et la desserte des Alpes"

Alain Chabert, X-Ponts, Directeur Général Adjoint de Tunnel Euro-Alpin Lyon Turin (TELT) nous présente les grandes lignes du projet et l'avancement du chantier de la section transfrontalière.
Le report des transports, notamment de fret, de la route vers le rail constitue l'un des leviers d'action pour la protection de l'environnement, non seulement pour limiter le réchauffement climatique, mais aussi contre la pollution de l'air. Dans les Alpes, les tunnels dits de "base" récemment mis en service ou en cours de construction s'inscrivent dans cette démarche. Parmi ceux-ci, un seul se trouve sur l'axe Est-Ouest, entre la France et l'Italie, le tunnel de base du Montcenis, élément central de la nouvelle liaison ferroviaire Lyon-Turin.

La mise en œuvre du chantier est impressionnante, aussi bien par sa technicité que par le génie de planification et de logistique qu’elle implique.

Ce projet binational, France Italie, est financé à 40% par l’Europe. Il nécessitera, au-delà du tunnel de base, de nombreux aménagements à venir (Desserte de Lyon, nouvelles lignes, ponts et gares).

Site web de TELT

 

À l’issue des conférences, un buffet a réuni sur place les participants et permis d’échanger des idées et de faire connaissance avec de nombreux ingénieurs et scientifiques de toutes formations.

   
© UNION DES INGÉNIEURS ET SCIENTIFIQUES DES SAVOIE - 2011